• JOUR 28 : Devils Tower - Deadwood - Mt Rushmore

    Carte région de Rapid City Carte région de Rapid City 
       Infos sur Deadwood et les Badlands Infos sur Deadwood et les Badlands 
    Infos Mont Rusmore et Custer Park Infos Mont Rusmore et Custer Park 
    Infos Fort Hays Chuckwagon Infos Fort Hays Chuckwagon 
                                                                                              
    Aujourd'hui nous quittons le Wyoming pour le Dakota du Sud, direction Rapid City, avec un petit détour par Devils Tower National Monument. Comme je suis la seule dans le groupe à avoir vu le film "Rencontres du troisième type" de Steven Spielberg, le reste de l'équipe est un peu moins intéressé que moi par le petit détour, mais j'ai l'impression que plus personne n'ose me contrarier depuis ma journée caprices à Yellowstone... 

    Comparez la hauteur du monolithe avec celle des arbres... c'est quand même impressionnant, non ? 
    Au Visitor Center, une exposition voudrait nous faire croire qu'il s'agit de magma éruptif qui aurait séché au contact de l'air froid, formant un cone que l'érosion aurait aplati... heureusement, je connais la véritable histoire !
    En effet, une légende indienne rapporte l'aventure d'une famille très compliquée où sept soeurs furent poursuivies par leur frère brusquement changé en ours... La roche s'est élevée du sol pour les protéger du grizzly qui a laissé les traces de ses griffes en essayant vainement de grimper... Les jeunes filles atteignirent le ciel et furent transformées en étoiles, formant la constellation des Pléiades. L'histoire ne dit pas ce qu'est devenu le malheureux plantigrade affamé (la Grande Ourse ?)


    Nous pique-niquons dans une aire en retrait de la route, et, comme à chaque fois, nous sommes étonnés par la propreté des lieux : les WC sont toujours nickels, tout fonctionne et ça sent bon !
    Après le repas, nous partons à la recherche des Prairie Dogs qui, soit-disant, ont colonisé le coin... effectivement, il suffira de passer une petite butte pour tomber sur leur ville ! Ils sont vraiment rigolos, à la fois craintif et curieux, c'est à celui qui se montrera le plus hardi et qui s'approchera le plus de nous mais dès qu'on fait mine d'avancer un peu, tout le monde rentre dans son terrier ! Et ça couine à qui mieux mieux...

    Moi j'ai vraiment craqué, ils sont trop mimis !


    " Bon, surtout ne te retourne pas, mais je crois bien qu'il y a un humain derrière nous...
    alors à 3, chacun dans son trou... un..... deux..... "

    " Trois !"
    Prochaine étape, Deadwood : c'est une des séries préférées de Norbert, célèbre pour le langage chatié qui y est employé... aussi, une petite visite était indispensable ! Fondée en 1876, Deadwood était une ville de chercheurs d'or et de joueurs professionnels, très prisée par les bandits et les aventuriers. Son nom est indissociable des grandes figures de l'ouest : Calamity Jane, Doc Holiday, Wyatt Earp, Preacher Smith... et surtout Wild Bill Hickok qui a trouvé la mort ici, dans le saloon n°10 toujours en activité, assassiné par derrière d'une balle dans la tête alors qu'il était en train de jouer au poker.        
    A l'entrée, un panneau nous indique qu'on est enfin arrivés " là où vit l'ouest sauvage "...
    En effet, la ville a été conservée telle qu'on peut la voir sur les vieilles photos avec un ambitieux programme de rénovation (y'a des sous... c'est encore aujourd'hui une ville où sévit le jeu et une partie des gains est consacrée à la préservation des sites historiques du Dakota du Sud...) Elle est classée "National Historic Landmark".
                                            




    Et on a retrouvé John Wayne !
    Nous entrons dans le saloon n°10 où a été tué Wild Bill Hickok... en fait ce n'est pas le seul saloon de Deadwood à revendiquer le nom de saloon n° 10 ! Il se trouve que le vrai a été brûlé dans un incendie alors...

         
    A l'intérieur, c'est décoré Far West bon goût... si vous voyez ce que je veux dire !

    Sobre, épuré, minimaliste...

    Avec bien sûr tous les souvenirs concernant la belle époque du banditisme et des aventuriers peu fréquentables (bien que héros nationaux...)
        
     Et deux clients plus western que ça tu meurs !


    Nous avons vu beaucoup de Bikers en Harley pendant notre périple, nous avons appris par la suite qu'il y avait un rassemblement mondial dans le Montana... en principe, les riders (souvent en couple) ne faisaient pas partie des générations les plus jeunes...  
                                     
    Au Visitor Center, la personne à qui nous demandons des infos nous dit être étonnée de voir autant de Français à Deadwood... je lui explique que c'est en raison de la série TV ! Elle me demande si les dialogues sont aussi grossiers en français : je lui réponds que c'est la raison pour laquelle on regarde la série et je lui précise que, depuis que nous sommes arrivés à Deadwood, nous nous parlons comme ça entre nous (ce qui est vrai...) Après un bon éclat de rire, elle nous raconte qu'elle est originaire d'Australie et que là-bas ses parents parlent exactement comme ça... c'est du propre, tiens !    
    Donc, maintenant qu'on est renseignés sur la direction à prendre, nous montons au cimetière du mont Moriah (entrée payante mais pas chère) où se trouvent les tombes de Hickok et Calamity Jane (qui avait demandé à être enterrée auprès de son ami)



    Et de la colline, un panorama sur la ville

                                                                  
    Nous arrivons à Rapid City trop tard pour continuer jusqu'au Badlands mais assez tôt pour finir la journée au Mont Rushmore... comme ça on pourra se lever plus tard demain !
    L'accès au Mémorial est gratuit mais il faut payer le parking 10$... la nuance est importante !
    Les 4 présidents sont bien là, figés dans la roche pour l'éternité... (sauf si séismes, bombe atomique ou collision avec météorite...)

    De gauche à droite : Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln (comme notre voiture...)
    Mais ce que vous ne connaissez sûrement pas, c'est l'envers du décor...

    Ben oui, heureusement que je suis là pour parfaire votre culture !
                                                 

    Sérieux (ben oui, c'est quand même un mémorial...) mais mignons (je ne parle pas des
    présidents...)
    Retour à Rapid City, l'hôtel Quality Inn a une très belle piscine intérieure... dans le hall d'entrée ! Sympa, l'intimité ! On la boude donc pour une promenade jusqu'au Walmart qui nous fait passer à côté d'un mini-golf super bien décoré... avec baigneur en train de se faire dévorer par un requin !


    Des nouvelles de Charline : ça ne va pas mieux, on pommade matin et soir, impossible de la toucher... ça glisse ! L'info qui rassure c'est qu'elle n'a pas de fièvre... on pense donc plutôt à une allergie ou un eczéma de contact, peut-être le "poison ivy" qui était parfois signalé lors de nos randos, c-a-d le toxicodendron radicans aussi appelé sumac venéneux... (elle est pénible, cette gamine !)
                                                                      

     

    « JOUR 29 : Custer State ParkJOUR 27 : Cody Old Trail Town - Shell Canyon - Sheridan »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :